Cuisine et Dépendances

J'ai donné au décor une esthétique dessinée un peu naïve, un peu cartoon. Il est un univers gris, plat, au trait, où les quelques touches de couleurs sont ramenées par les aliments et des dessins d’enfants accrochés aux murs. C’est la cuisine de Martine, envahie par la présence de ses enfants, là où elle-même se sent envahie par son rôle de ménagère. C’est au cours de la soirée à la fois le lieu où les apparences tombent et celui où les souvenirs remontent, le lieu du « off ».

 

L’espace de transition entre la cuisine et le salon où se déroule la soirée, le «couloir qui n’en finit pas» est matérialisé par une fenêtre intérieure au verre translucide. On voit la silhouette des personnages arriver avant qu’ils n’entrent, on les y voit se recomposer une prestance avant de retourner là-bas.

 

Cuisine et dépendances - Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri

Mise en scène Anne-Hélène Ganter

Conception/Construction : Lucas Thébault

Peintre Déco et assistante : Juliette Lavault

Compagnie Ici et pas Ailleurs

Toulouse

2015